Nos tutelles

CNRS

Nos fédérations

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Archives > Manifestations scientifiques > Congrès

29ieme Journées RMN Bruker Paris

par Emmanuel Maes - publié le

Voici le compte rendu des 29ième réunion utilisateurs RMN le 01/12/2015 à Paris
Ce compte rendu a été rédigé par Bertrand Doumert de la plateforme RMN de l’université de Lille1.

I. Nouvelles de Bruker (Alain BELGUISE) :
1960 : création de Bruker
1967 : 1er spectro commercial
Chiffre d’affaire : 1.8 milliards de dollars.
RMN : activité la plus importante de la société.
10% du CA est investi en R&D.
Fermeture en 2016 de l’usine de Rheinhäfen ; activités relocalisées à Wissembourg (F) et Fällanden (S).
II. Nouveautés RMN/RPE 2015 (Eric LEONARDIS) :
Nouveautés et produits importants :
- 1 GHz blindé
- Aeon : recyclage d’hélium (plus d’azote)
- méthodes d’acquisition rapide
- nouvelles sondes (cryosonde inverse 3mm TCI, cryosonde gradient 3 axes 5mm, MAS 0.7mm 111kHz)
- EMXnano : RPE de paillasse
- Aimant compact 900 MHz Aeon (5G à 2,8m, plafond < 3,6m)
Concernant le 1.2GHz :
- différentes technologies de bobine : NbTi/Nb3Sn (<1GHz) et NbTi/Nb3Sn/YBaCuO (1.2GHz)
- intérêt : recherches protéome désordonné
- 8 commandes (Rio, EPFL, Leeds, Lille, Frankfurt) Lille 7eme et Francfort (8eme)
III. InsightMR (Anna CODINA)  :
InsightMR :
- permet un suivi de réaction ;
- très simple d’utilisation (même affichage que Icon NMR)
- nécessite un flow tube
- compatible avec les sondes 5mm
IV. Bruker Fusion-SV (Jérôme COUTANT) :
Fusion-SV : logiciel de vérification de structure à partir de données RMN et la spectro de masse. Il faut charger au préalable une structure.
V. Sondes et CryoSondes en RMN haute résolution liquide (Olivier ASSEMAT) :
Sondes liquides :
- indirect (ex : BBI) : optimisé 1H (bobine 1H proche du tube)
- direct (ex : BBO) : optimisé X (bobine X proche du tube)
- BBO+BBI =BBFO (bon compromis)
Cryosondes : 15 ans d’expériences ; 1500 installées.
Avec une cryosonde Prodigy à 400MHz, c’est comme si on était avec une sonde chaude à 500MHz (on « gagne » 100MHz). Température par défaut : -40°C … +80°C (en option : 0°C … +135°C).
Nouvelles sondes : TCI 3 et 5 mm gradients 3 axes à 800MHz.
Sondes pour la diffusion : diffBB :
- Gradients forts
- Temps de commutation rapide
- 2 canaux : 1H/19F BB 2H
- BBI ou BBO 400-600MHz
- Atma en standard
- Température : -40°C … +150°C
- Ex : coefficient de diffusion 10-12 du glycérol
Ampli 10A 280G/cm : refroidissement à l’air
Ampli 60A 1700G/cm : refroidissement à l’eau
VI. La RMN du fluor : une sonde polyvalente pour la chimie (Bruno KIEFFER – IGBMC Strasbourg) :
Fluor : sonde sensible pour les interactions en milieu complexe.
Sonde utilisée : QCIF à 600MHz
Concentrations < 30μM.
VII. Utilisation optimale de la console RMN (Rainer KUMMERLE) :
BSVT : régulation de l’air de régulation de température via l’unité MAS :
- meilleure stabilité en température face aux instabilités de pression d’air comprimé.
- amélioration PID
- régulation à 0.01°C
Lock :
- phase
- puissance
- gain
- feedback du lock
Topspin 3.2pl3 sortira en décembre/janvier.
AVI fin de garantie de pièces : 01/2016.
AVII fin de garantie de pièces : 01/2017.
VIII. CMC-Suite, SmartDriveNMR et Lab2Lab : innovations pour la RMN (Fabrice MORIAUD) :
CMC-assist : vérification de structure
CMC-se : élucidation de structure
CMC-q : contrôle qualité
SmartDriveNMR : aide à la décision d’expériences à réaliser. Indique un niveau d’accord (critères : structure, superposition de multiplets, qualité du spectre : SINO) ; pilotage via IconNMR et Topspin 3.5
Lab2Lab : transfère le produit synthétisé directement de la paillasse au spectro disponible. Un 1er robot réceptionne le produit et le conduit jusqu’au spectro. Un 2nd remplit le tube RMN avec le produit synthétisé.
IX. Rôle croissant du contrôle qualité par RMN chez Actelion (Julien GRIMONT – Actelion Pharmaceuticals) :
Appareil : 400MHZ AVII ; sonde 1mm ; Topspin 3.0
Utilisation de CMC-q afin de vérifier la concentration du produit synthétisé. La méthode a été vérifié au préalable sur 1500 produits.
X. Evolutions de NUS et APSY sous Topspin 3.5 (Martial PIOTTO) :
APSY : échantillonnage radial : projection reconstruction avec création de tables de corrélations
NUS : disponible sous Topspin 3.0 :
- Compressed sensing : IST et IRLS
- Multidimensionnal Decomposition
La version NUS-Compressed Sensing IST sans écho virtuel est disponible gratuitement sous Topspin.
XI. Nouvelles de SLS (Service and Lifecycle Support) (Michel MANNHEIM/Joris NOETH) :
Gestion intégrée de la relation client.
XII. Nouvelles séquences / Topspin 3.5pl2 – Topspin 3.2pl7 (Maryse BOURDONNEAU) :
Séquence pure shift : découplage homonucléaire 1H :
- BIRD
- PSYCHE (DIPSI)
XIII. RMN des solides à très haute fréquence de rotation (Fabien AUSSENAC) :
Présentation de la MAS 3 : placée sous la pile de préamplicateurs ; LED (stabilité de rotation, erreur) ; affichage, réglage/paramétrage de l’unité sous topspin.
Sonde 0.7mm permet d’atteindre une vitesse de rotation de 111kHz.
XIV. RMN appliquée en milieu agroalimentaire et clinique (Léa HEINTZ/Martial PIOTTO) :
Automatisation d’analyse : jus de fruits, vin, miel.
Il n’y a pas de date annoncée pour la prochaine réunion utilisateurs Bruker. Ce sera la 30ème.