Nos tutelles

CNRS

Nos fédérations

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Archives > Manifestations scientifiques > Réunions Plateformes Lilloises

Les plateformes Lilloise de Biologie et Santé

par Emmanuel Maes - publié le , mis à jour le

Aujourd’hui le 19/11/2015 ont été signé de manière solennelle, les accords cadres entre toutes les institutions de tutelles à l’exception du CNRS et les sept plateformes Lilloise.
Ainsi les représentants de l’université de Lille 1 (Mr P. Rollet), de Lille 2 (Mr X. Vendendriessche), de l’INRIA (D. Simplot Ryl), de l’INSERM (Mr A. Ould), du CHRU de Lille (Mr J.O. Arnaud), de l’Institut Pasteur (P. Berche) et de l’IRCL (M. d’Orcheval).

Les signataires
Les signataires

Mr Le doyen de l’Université de Lille 2 a présenté aux invités l’historique de la faculté et des lieux amiantés.
Monsieur Ould s’est quant à lui félicité de cette démarche de mutualisation et réaffirmer le soutien de l’INSERM. Il faudra également à terme harmoniser les facturations des plateformes.
Monsieur le vice-Président de l’université de Lille droit et santé et coordinateur général de cette nouvelle structuration, R. Bordet s’est félicité de la signature de cet accord cadre.
Il s’est également félicité de la guerre des égos et des logos s’est-il amusé à dire.
Il a décrit ensemble l’ensemble des sept plateformes que sont :
- Plateforme de Génomique
- Plateforme de Bioinformatique et Bioanalyse
- Plateforme de protéomique et de spectrométrie de masse (dans laquelle PAGés est impliquée )

Dossier de presse


- Plateforme de Résonance Magnétique Nucléaire et Résonance Paramagnétqiue Electronique
- Plateforme d’Imagerie Cellulaire
- Plateforme d’Imagerie du Vivant
- Plateforme de Ressources Expérimentales

Celles-ci sont présentées sue le dossier de presse dont voici la page de garde :

R. Bordet a explicité l’intérêt vital d’une telle mutualisation des moyens pour les projets de recherche en cours et à venir. Il a ainsi résumé en quatre mots le futur : Mutualiser/Optimiser/Rationaliser/Transférer (Valoriser)
A terme, ces plateformes devraient arriver à trouver 20% de financements externes aux institutions.
Enfin soulignons que c’est Madame S. Crespin qui pendant ces deux dernières années a organisé et géré toutes les réunions aboutissant à cet accord cadre.

Les sites et les outils