Nos tutelles

CNRS

Nos fédérations

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Archives > Manifestations scientifiques > Séminaires

Séminaire Hebdomadaire UGSF-UMR8576 le 05/09/14, Salle B. Fournet (11H)

par Emmanuel Maes - publié le , mis à jour le

Synthèse des polysaccharides complexes : Organisation fonctionnelle de l’appareil de Golgi

Marie-Laure Follet-Gueye, Sophie Bernard, Azeddine Driouich

Laboratoire GlycoMEV EA-4358, Université de Rouen
Plateforme d’imagerie cellulaire de Haute Normandie, Primacen

Chez les végétaux, le complexe golgien est le site de synthèse, d’assemblage et de tri des polysaccharides complexes non cellulosiques de la matrice extracellulaire et des N/O-glycoprotéines. La biosynthèse des polysaccharides complexes implique l’action concertée des enzymes d’interconversion des sucres (épimérases, déhydrolases, décarboxylases et mutases), de leurs transporteurs et de glycosyltransférases (GTs) golgiennes. Alors que l’étude de la localisation golgienne de polysaccharides complexes a été initiée par des approches d’immunocytochimie par microscopie électronique, peu d’études ont été consacrées à la localisation des enzymes impliquées dans leur processus de biosynthèse. Seront successivement présentés ici : i) l’approche méthodologique immunogold semi-quantitative par MET couplée à la cryo-préparation des échantillons, et ii) les résultats majeurs concernant la synthèse du xyloglucane et du rhamnogalacturonnane 1.

Mots clefs : paroi cellulaire végétale, appareil de Golgi, Glycosyltransférases, Cryo-immobilisation sous haute pression.