Nos tutelles

CNRS

Nos fédérations

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Archives > Manifestations scientifiques > Séminaires

Séminaire de l’UGSF du 05 Juin 2015

par Emmanuel Maes - publié le

« Etude transcriptomique de l’impact des facteurs « génotype » et « environnement » sur le métabolisme pariétal du lin »

Animé par le Malika CHABI
de l’équipe : « Fibres Végétales »
le vendredi 05 Juin à 11 heures, salle Bernard Fournet (Bât C9, sous-sol)

Résumé : La paroi cellulaire végétale, structure complexe et multi-assemblage de plusieurs polymères polysaccharidiques, a longtemps été considérée comme étant une « barrière statique » entre la cellule et son environnement. Mais très vite, la nature dynamique de ce compartiment a été mise en évidence. En effet, la structure de la paroi cellulaire évolue pendant le développement de la plante et la formation des différents tissus et organes. De plus, la paroi montre des modifications importantes de structure en réponse aux changements environnementaux en condition de stress. Nous avons utilisé la plante annuelle « lin » comme modèle pour étudier les effets de facteurs « génotype » et « environnement » sur le métabolisme pariétal et la structure des fibres périphloèmiennes qui sont d’intérêt économique. Ainsi une étude histologique et transcriptomique de sept variétés de lin sur deux années, révèle des différences significatives dans les expressions d’un nombre important de gènes, y compris ceux codant des protéines associées aux modifications de la paroi cellulaire.