Nos tutelles

CNRS

Nos fédérations

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Équipements > RMN

Spectromètre 9,4T

par administrateur - publié le , mis à jour le

Ce spectromètre situé au bâtiment C4 au sein du centre commun de mesures RMN de l’Université Lille 1, est pourvu de quatre sondes :

  1. Sonde BBI (Broad Band Inverse) 5 mm 1H-X (avec gradients) à large canal d’excitation et d’observation d’hétéroatomes comme l’azote 15N (40,56 MHz) le carbone 13C (100,61 MHz) et le Phosphore (161,98 MHz) par exemple. Cette sonde est optimisée pour une sensibilité accrue d’excitation et d’observation du proton (400,33 MHz).
  2. Sonde TBI (Triple Broad Band Inverse) 5 mm avec 1H (avec gradients) et carbone 13C (100,61 MHz), à large canal d’excitation et d’observation d’hétéroatomes comme l’azote 15N (40,56 MHz) et le Phosphore (161,98 MHz) par exemple. Cette sonde est optimisée pour une sensibilité accrue d’excitation et d’observation du proton (400,33 MHz) et du 13C.
  3. Sonde BBO (Broad Band Observed) 5 mm X-1H avec gradients z. Cette sonde est optimisée pour l’excitation et l’observation directes des hétéro-noyaux.
  4. Sonde BBO 10 mm X-1H sans gradient. Le canal proton peut être utilisé pour faire du fluor-19 de manière limitée.

Spectromètre 9,4 T équipé de trois sondes différentes